Quand vendre sa maison en viager ?

Est ce une solution intéressante ?

Vendre sa maison en viager est une solution intéressante pour les propriétaires souhaitant épargner sur le prix du bien et qui souhaitent profiter du bien pour longtemps.

En effet, le viager est une technique de vente d’une maison qui permet au propriétaire de percevoir un revenu régulier tout en bénéficiant du bien.

Pour cela, il s’agit de mettre en place un contrat de viager qui détermine les modalités d’utilisation du bien. Ainsi, le vendeur peut rester vivre dans la maison, ou non, tout en percevant un revenu régulier.

Ce revenu peut provenir de l’exploitation du bien (location, mais aussi location meublée, location saisonnière ou encore location de vacances) ou de la gestion de l’argent (dépôt de bilan par exemple).

 maison en viager

Vendre sa maison en viager est également un moyen de préparer son financement de retraite. En effet, le viager permet de percevoir une rente mensuelle ou annuelle, à laquelle s’ajoutent éventuellement les loyers de locataires (si la maison est louée).

Pour le vendeur, le viager est un moyen de se constituer un complément de revenu. En effet, le propriétaire percevra un revenu régulier, et ce, même s’il décède avant l’âge de la retraite.

C’est une solution intéressante pour les jeunes et les personnes retraitées. En effet, c’est une solution permettant d’accéder à la propriété.

En effet, grâce au viager, la personne peut financer la totalité de l’achat d’une maison. Ainsi, elle n’a plus à compter sur le prix de revente pour se constituer un patrimoine.

Vendre sa maison en viager : qu’est-ce que c’est ?

Le viager est un contrat de vente d’une maison ou d’appartement, dans lequel le vendeur bénéficie d’un revenu régulier sans avoir à se soucier de la gestion du bien.

En effet, il permet au vendeur de percevoir un revenu pendant une période définie. Si la personne décède avant la fin de la période, le bien revient à l’acquéreur.

Le viager permet aussi au vendeur de faire vivre ses descendants. En effet, si le vendeur décède avant la fin de la période, le bien revient à ses héritiers.

Le viager est une technique de vente d’un bien immobilier, mais c’est également un contrat de location d’un bien immobilier.

En effet, le viager permet de mettre en location un bien immobilier. Ce type de location est particulièrement intéressante pour les personnes souhaitant profiter du bien pendant leur vie, sans avoir à s’en occuper.

Dans le viager, l’acheteur peut acquérir un bien immobilier, mais la personne qui le vend bénéficie d’un revenu régulier. Enfin, le viager est aussi une technique de financement de retraite.

C’est une solution à la fois pour les jeunes qui souhaitent financer leur acquisition d’un bien immobilier, et pour les personnes âgées qui souhaitent se constituer un complément de revenu.

C’est également une solution pour les personnes retraitées qui souhaitent se constituer un complément de revenu ou qui souhaitent transmettre le bien à leurs descendants.

Quel est le prix ?

Quel est le prix viager ?

Le prix d’une maison en viager est déterminé en fonction de plusieurs critères.

En effet, le prix est fonction de :

  • la durée de la période de viager
  • la période de remboursement
  • la période de prélèvement
  • le nombre d’annuités
  • la valeur du bien immobilier
  • le taux d’intérêt

Il est important de noter que le prix d’une maison en viager est déterminé en fonction de la période de viager.

Exemple de fonctionnement

Par exemple, pour une maison près de Bordeaux, le prix peut varier entre 225 000 euros et 247 000 euros, selon la durée de viager.

Une durée de viager de 10 ans est un bon compromis entre un prix attractif et un revenu régulier pour le vendeur.

En effet, le prix d’une maison en viager est fonction de la durée de la période de viager.

Plus la durée de viager est longue, plus le prix de la maison est élevé.

Le prix d’une maison en viager est également fonction du nombre d’annuités.

Exemple de calcul

Par exemple, si le vendeur souhaite percevoir un revenu régulier pendant 10 ans, il peut lui être demandé de payer une annuité de 200 000 euros.

En revanche, si le vendeur souhaite percevoir un revenu régulier pendant 20 ans, il peut être demandé de payer une annuité de 400 000 euros.Enfin, le prix d’une maison en viager est aussi fonction du taux d’intérêt. Les taux d’intérêt sont librement fixés par les vendeurs et les acquéreurs. Il n’y a pas de taux minimum ou maximum de taux d’intérêt.

2.8/5 - (6 votes)
Benedicte

Benedicte

Bénédicte est experte en fiscalité. En charge de cette section sur notre média, Bénédicte vous partage son expertise au travers d'articles de blogs et d'actualité. Retrouvez régulièrement les dernières informations et législations concertant la fiscalité en France et à l'étranger.