TotalEnergies va racheter des actions et augmenter ses investissements dans les énergies renouvelables.

« TotalEnergies est confiant dans sa capacité à intégrer la transformation de l’énergie avec le rendement des actionnaires, ce qui se traduit par une valeur actionnariale à long terme », a déclaré la société basée à Paris.

PARIS : Soutenu par la vigueur des prix du pétrole, TotalEnergies entend racheter 1,5 milliard de dollars de ses actions au quatrième trimestre et augmenter ses investissements dans les énergies renouvelables, a annoncé mardi le géant français de l’énergie.

« TotalEnergies est confiant dans sa capacité à intégrer la transformation de l’énergie et le rendement des actionnaires, ce qui se traduit par une valeur actionnariale à long terme », a déclaré la société basée à Paris.

Elle a également déclaré que la croissance soutenue des flux de trésorerie soutiendra les augmentations de dividendes au cours des prochaines années, ce qui entraînera une augmentation de 2 % du cours de l’action de la société.

Lors de sa journée annuelle des investisseurs, TotalEnergies a déclaré que sa production de pétrole atteindrait un pic au cours de la présente décennie avant de diminuer, faisant écho à sa prédiction de lundi selon laquelle la consommation mondiale de pétrole atteindrait un pic avant 2030.

ESSENCE TOTAL

Elle a déclaré que si le baril de pétrole était à 50 dollars en 2022-2026, les opérations d’exploration et de production rapporteraient plus de 5 milliards de dollars de flux de trésorerie net par an, avec 3,2 milliards de dollars supplémentaires pour chaque augmentation de 10 dollars du prix du pétrole.

TotalEnergies subit une pression forte

Les militants du climat et certains actionnaires ont fait pression sur TotalEnergies, comme sur ses concurrents, pour qu’il accélère la transition des combustibles fossiles vers des sources d’énergie plus vertes. Cependant, il a été affirmé que les combustibles fossiles seront nécessaires tout au long de la phase de transition.

Le groupe a déclaré mardi qu’il aspire à être l’un des cinq premiers producteurs d’énergie renouvelable au monde d’ici 2025, avec une capacité de 35 GW et plus de 10 GW opérationnels d’ici fin 2021. De 2022 à 2025, la capacité devrait augmenter de 6 GW par an.

« D’ici la fin de la décennie, notre objectif est de transformer de manière significative le mix des ventes de TotalEnergies », a déclaré Patrick Pouyanne, le PDG de la société.

Lire aussi : La flambée des prix mondiaux de l’énergie va s’aggraver avant de revenir à la normale

L’entreprise a déclaré qu’elle entendait développer la production dans les zones réglementées tout en développant une forte présence intégrée sur les marchés déréglementés.

BIO GAZ TOTAL

Elle a également déclaré que d’ici 2025, elle visait à produire plus de 50 térawattheures (TWh), produisant 3,5 milliards de dollars de bénéfices avant intérêts, impôts, dette et amortissement (EBITDA).

TotalEnergies prévoit d’avoir un flux de trésorerie net positif dans son secteur de l’électricité d’ici 2030, selon M. Pouyanne.

Au cours de la période 2021-2025, la société a l’intention d’augmenter ses dépenses dans les énergies renouvelables et l’électricité pour atteindre 3 milliards de dollars par an, soit environ un quart de ses actifs totaux.

Elle a également déclaré que d’ici 2030, la composition de ses ventes sera la suivante : 30 % de pétrole, 50 % de gaz, 15 % d’électricité et 5 % de biomasse et d’hydrogène. Au cours des trois prochaines années, les ventes de produits pétroliers diminueront d’au moins 30 %.

5/5 - (4 votes)
Benedicte

Benedicte

Bénédicte est experte en fiscalité. En charge de cette section sur notre média, Bénédicte vous partage son expertise au travers d'articles de blogs et d'actualité. Retrouvez régulièrement les dernières informations et législations concertant la fiscalité en France et à l'étranger.