Les contraintes d’approvisionnement, les coûts énergétiques et l’inflation ont tous un impact sur la reprise de l’économie mondiale.

Selon une étude exclusive réalisée pour le Financial Times, le net rebond de l’économie mondiale après la récession causée par le coronavirus « risque de s’arrêter » en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, de la flambée des prix de l’énergie et de la hausse de l’inflation.

La croissance mondiale s’est accélérée au début de 2021, mais elle commence à diminuer

La croissance mondiale s’est accélérée au début de 2021, mais elle a depuis ralenti en Chine et aux États-Unis, les deux plus grandes économies du monde, tandis que la menace du Covid-19 continue de planer sur l’économie mondiale, selon le dernier indice de suivi Brookings-FT.

Les résultats suggèrent que les responsables politiques ne pourront plus se contenter de stimuler le pouvoir d’achat sans risques sérieux.

« Les dirigeants politiques d’un certain nombre de grandes économies sont désormais confrontés à la tâche difficile de maintenir la croissance et de contenir l’inflation, alors même qu’ils continuent d’être secoués par divers chocs d’offre internes et externes », a déclaré Eswar Prasad, chercheur principal à la Brookings Institution.

« Des mesures de rééquilibrage supplémentaires, en particulier l’assouplissement monétaire, sont susceptibles de produire un compromis plus défavorable entre les avantages à court terme et les vulnérabilités à long terme. »

Le Brookings-FT Tracking Index for Global Economic Recovery (Tiger) compare les indicateurs en temps réel de l’activité, des marchés financiers et de la confiance aux moyennes historiques, à la fois pour l’économie mondiale et pour les pays individuels, afin de voir dans quelle mesure les données actuelles sont typiques.

Lire aussi : Face à la flambée des prix de l’énergie, la France adopte des mesures de « protection des prix ».

Le succès des vaccins Covid, on relancé la croissance

covid

La dernière mise à jour trimestrielle montre un fort rebond de la croissance dans les économies avancées et émergentes depuis mars, la confiance étant renforcée par le succès des vaccins Covid.

Bien que le déploiement des vaccins dans les marchés émergents et les pays à faible revenu soit encore loin, les données économiques et financières ont atteint de nouveaux sommets ces derniers mois, la grave récession causée par le coronavirus semblant appartenir au passé.

Lire aussi : En 2020, la dette des nations pauvres aura augmenté de 12% pour atteindre 860 milliards de dollars

Les pénuries, l’augmentation des prix de l’énergie et l’inflation sont un frein à la relance de l’économie mondiale

Toutefois, les récentes pénuries d’approvisionnement, l’augmentation des prix de l’énergie et la hausse de l’inflation ont créé de nouveaux problèmes pour l’économie mondiale, juste avant les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, qui se tiendront cette semaine à Washington, où les ministres des finances et les banquiers centraux se réuniront dans un cadre restreint mais intime.

augmentation des prix de l'énergie

Les récents rapports économiques sont de plus en plus pessimistes, car la dynamique s’est ralentie, les marchés financiers ont perdu de leur éclat et les ménages et les entreprises craignent de plus en plus que la reprise ne se concrétise pas.

Les économies avancées se sont heurtées à ces obstacles au moment même où elles étaient sur le point de récupérer la production perdue pendant la crise, ouvrant ainsi la voie à une reprise d’une ampleur historique. Toutefois, dans les marchés émergents et les pays à faible revenu, les signes de cicatrices deviennent plus visibles au fil du temps, notamment lorsque les gouvernements et les banques centrales ne parviennent pas à stimuler facilement la demande sans déclencher des pressions inflationnistes encore plus difficiles.

« La flambée des prix de l’énergie est emblématique des problèmes causés par les ruptures d’approvisionnement, qui pourraient conduire à un effondrement de la demande mondiale, en particulier si les banques centrales sont contraintes de prendre des mesures plus agressives pour maintenir l’inflation sous contrôle », a déclaré M. Prasad.

Économie au Aux États-UnisÉconomie au Aux États-Unis

Aux États-Unis, où les dernières données officielles montrent que la croissance de l’emploi a ralenti pour le deuxième mois consécutif en septembre, une baisse de la confiance des entreprises et des consommateurs laisse entrevoir un assombrissement des perspectives de croissance, tandis que la Réserve fédérale estime qu’il est nécessaire d’adopter une politique monétaire plus agressive face à la persistance d’une inflation élevée.

Lire aussi : Comment économiser de l’argent sur les factures en France alors que les coûts de l’énergie augmentent ?

Économie En Chine

En Chine, le gouvernement doit faire face à des épidémies sporadiques du coronavirus variante Delta, ainsi qu’à de nouvelles tentatives de rééquilibrage de l’économie au détriment de l’investissement et en faveur de la consommation face à la pénurie d’énergie. Ces tendances ont accru la volatilité financière, notamment dans le secteur de l’immobilier, réduisant ainsi la dynamique de croissance de l’économie.

Économie En EuropeÉconomie En Europe

En Europe, la forte croissance de l’été semble s’être sensiblement ralentie dans la zone euro et au Royaume-Uni, qui avait bénéficié d’un coup de pouce bienvenu depuis le printemps, soutenu par sa campagne de vaccination.

Dans un monde où la croissance ralentit, les gouvernements doivent gérer soigneusement la demande pour éviter de dépasser l’offre limitée, tout en s’efforçant d’améliorer la productivité et les perspectives de croissance à long terme, selon M. Prasad. Entre-temps, ils doivent faire face à des « arbitrages politiques difficiles ».

5/5 - (3 votes)
Benedicte

Benedicte

Bénédicte est experte en fiscalité. En charge de cette section sur notre média, Bénédicte vous partage son expertise au travers d'articles de blogs et d'actualité. Retrouvez régulièrement les dernières informations et législations concertant la fiscalité en France et à l'étranger.