logoACI

Une assurance de prêt dédiée aux primo-accédants

10 Avril 2015

Une assurance de prêt dédiée aux primo-accédants


L'assurance de prêt souffrant d'un déficit de notoriété auprès du jeune public, les professionnels entendent rectifier le tir en proposant une offre dédiée aux jeunes primo-accédants.

Les primo-accédants ont enfin leur assurance de prêt

Depuis maintenant quelques semaines, les emprunteurs souscrivant un prêt immobilier afin de financer un premier achat immobilier peuvent profiter d'un contrat d'assurance spécialement imaginé à leur attention. Réservée aux 18-35 ans (ne souffrant d'aucune pathologie) et affichant un niveau de garanties similaire aux assurances de prêt « classique », cette offre est à mettre à l'initiative de l'assureur April. S'il n'a pas l'ambition de révolutionner un marché encore largement tenu par les banques, celui-ci s'est toutefois efforcé de mettre sur pied une offre à la fois simple et abordable à même de susciter l'intérêt de toute une frange de consommateurs. Concrètement, les primo-accédants optant pour cette assurance emprunteur n'auront à remplir qu'un unique questionnaire de santé pour voir le remboursement de leur crédit être sécurisé. Le montant de ce dernier sera en revanche limité à 250.000 euros.

Une assurance simplifiée et économique

Outre une simplification des démarches, ce contrat exclusivement disponible en ligne affiche, à l'instar de bon nombre d'assurances individuelles, une tarification bien moins élevée que celle des offres pouvant être proposées par les établissements prêteurs. Selon les estimations établies par l'assureur, « un jeune emprunteur peut économiser jusqu'à 10.000 euros sur son assurance » tout en bénéficiant d'une couverture équivalente à n'importe quel contrat classique.

Objectif : renforcer l'information des consommateurs

Plus qu'une simple opération promotionnelle propre à séduire des primo-accédants dont le retour sur le marché immobilier semble devoir se confirmer, April entend ici répondre à un problème récurrent de l'assurance de prêt immobilier : son manque de notoriété, notamment auprès des plus jeunes. Dans un récent sondage mené auprès d'un panel de 1003 individus âgés de 18 à 35 ans, l'assureur n'a pu que constater l'évidence : près de 70% d'entre eux se sont montrés incapable d'évaluer correctement le coût réel d'une assurance emprunteur.

VOS REACTIONS