logoACI

Prêt immobilier, loyer, ce que coûte un logement

23 Avril 2014

Prêt immobilier, loyer, ce que coûte un logement


Selon la dernière édition du baromètre "Sofinscope – OpinionWay", le budget alloué par les ménages français à leur logement aurait sensiblement reculé entre 2013 et 2014. Un repli global qui cache toutefois de nettes disparités entre des locataires devant s'acquitter de leur loyer et des propriétaires engagés dans le remboursement d'un prêt immobilier.

Le budget logement en baisse sur un an

Menée les 2 et 3 avril derniers auprès d'un panel représentatif de 997 personnes âgées de 18 ans et plus, l'étude réalisée par OpinionWay pour le compte de l'organisme de crédit Sofinco s'est attaché à déterminer le poids du logement sur le budget des ménages français. Un poids qui, si l'on en croit cette dernière édition du Sofinscope, se serait légèrement replié en cette année 2014. Par rapport à l'année précédente, un foyer français affecterait en moyenne 614 euros par mois à son logement. Un chiffre qui aura donc de quoi réjouir les particuliers mais qui ne doit toutefois pas voiler les disparités parfois importantes pouvant exister entre locataires et propriétaires.

Loyers, crédits, deux destins opposés

En effet, au vu des résultats fournis par l'étude, force est de constater que locataires et propriétaires ne sont pas logés à la même enseigne. Si aujourd'hui les premiers consacrent en moyenne 557 euros à leur loyer (soit une progression de 6 euros par rapport à la même période en 2013) les seconds semblent connaître un destin quelque peu différent. En s'établissant à 706 euros, la mensualité moyenne dont doit s'acquitter un propriétaire pour rembourser son prêt immobilier s'est ainsi nettement réduite (moins 86 euros sur un an). Pour Sofinco, cet allègement du poste logement sur le budget des propriétaires s'explique avant tout "par une diminution des taux de crédit et une baisse des prix".

Les propriétaires gagnent la guerre du logement face aux locataires

Outre le montant mensuel alloué au logement, le taux d'effort semble représenter une autre différence d'importance entre propriétaires et locataires. Là encore les premiers sont à l'honneur puisque si les propriétaires consacrent 12,4% de leur budget à rembourser leur crédit, cette proportion s'envole à 36,1% lorsqu'il s'agit de s'acquitter d'un loyer. Devant de tels chiffres, il n'est donc pas surprenant que la moitié des locataires (51%) considèrent habiter un logement trop cher.

VOS REACTIONS