logoACI

Prêt immobilier : la baisse des taux marque le pas

07 Avril 2015

Prêt immobilier : la baisse des taux marque le pas


Rythmant le marché immobilier depuis de très nombreux mois maintenant, la baisse des taux d'emprunt perd de sa vigueur en ce début de deuxième trimestre.

La baisse des taux de prêt immobilier s'essouffle

Après avoir longuement souri aux emprunteurs et porté les taux de crédit immobilier à des niveaux d'attractivité inédits, le mouvement baissier engagé depuis plus de deux ans semble désormais montrer quelques signes de faiblesse. Si l'on en croit le courtier Emprunt Direct, les candidats à l'achat n'ont pu profiter que d'une baisse légère avoisinant les -0,05% en ce début avril. Selon Alban Lacondemine, son président, les banques auraient en effet « choisi de temporiser à un moment où les mouvements de baisse enregistrés sur les marchés de taux se modèrent ».

Banques : le statu quo est de mise

Les établissements prêteurs se seraient-ils lassés du jeu de la concurrence ? En cette période de premier temps fort de l'immobilier la réponse est clairement non. Néanmoins, la faiblesse actuelle des taux est telle que de nouveaux mouvements de repli pourraient bien faire peser un risque non négligeable sur la stabilité financière même des banques. En dehors de certains établissements se mettant à niveau, ces dernières se contentent donc de revaloriser certains profils tout en appliquant la politique du statu quo à la grande majorité des prêts immobiliers qu'elles distribuent.

Pas de remontée des taux en perspective

N'en déplaise aux oiseaux de mauvais augure, statu quo ne signifie pas pour autant remontée imminente. Les banques ne sont en effet pas encore disposées à laisser de côté ce formidable produit d'appel qu'est le crédit à l'habitat. « La concurrence interbancaire maintient les taux au niveau le plus bas », souligne à ce sujet le courtier InandFi Crédits.

Selon le dernier baromètre publié par l'Observatoire Crédit Logement / CSA, le taux moyen s'établit actuellement à 2,21% (hors assurance de prêt). Toutefois, les emprunteurs présentant les meilleurs dossiers peuvent toujours espérer décrocher leur prêt immobilier à un taux exceptionnellement attractif (1,95% sur 20 ans dans le Nord-Ouest par exemple).

VOS REACTIONS