logoACI

Prêt immobilier : hausse des taux en perspective ?

Aujourd'hui à : 17:18

Prêt immobilier : hausse des taux en perspective ?


Alors que l'on ne cesse de vanter l'attractivité affichée actuellement par les taux de prêt immobilier, ces derniers pourraient contre toute attente repartir à la hausse au cours des semaines à venir. C'est en tout cas un scénario qui, s'il reste pour l'heure au stade de simple spéculation, n'en inquiète pas moins certains professionnels du secteur.

Prêt immobilier : des taux exceptionnellement bas

Après avoir un temps joué au jeu de la stabilisation, notamment au début de la période estivale, les taux de crédit immobilier ont créé la surprise en renouant avec le mouvement baissier qui l'a animé de longs mois durant. Un repli qui semblait avoir pris de cours les observateurs mais qui a su pleinement satisfaire les candidats à l'achat en leur faisant profiter de conditions d'emprunt jusque-là inégalées. "Pas un taux moyen sur 20 ans au-dessus de 3%, un taux sur 15 ans à 1,85% dans le Sud- Ouest ... Financer son bien immobilier n'a jamais coûté aussi peu cher", soulignait ainsi il y a peu Thierry Bernard, le président du courtier Empruntis.

La hausse des taux refait parler d'elle

Si les taux exceptionnellement bas que nous connaissons actuellement sont de nature à contenter des courtiers qui n'hésitent pas à remettre sur le devant de la scène les attraits du rachat de crédit, ces heures d'opulence pourraient bien n'avoir qu'un temps. En effet, alors qu'une stabilisation des taux voire quelques baisses ponctuelles semblaient faire consensus, un événement inattendu pourrait bien sonner la fin de la récréation et le retour d'un mouvement haussier. S'établissant à 1,26% le 5 septembre dernier, le taux de l'OAT 10 ans (servant de base aux taux fixes de prêt immobilier) s'est très nettement apprécié pour se porter à 1,45% en date du 18 septembre. Pour Empruntis, il s'agit là d'un rebond "difficile à expliquer" qui pourrait toutefois traduire "la méfiance des marchés face au déficit de l'Etat ". Sans avoir pour l'instant de réelle influence sur les taux de prêt immobilier, l'OAT n'en reste pas moins un indicateur d'importance pouvant présager d'un éventuel retour de la hausse et, à ce titre, s'affirme de plus en plus comme "une donnée à surveiller pour leur future évolution".

VOS REACTIONS