logoACI

Prêt immobilier : à l'Ouest les taux bas règnent en maîtres

05 Juin 2014

Prêt immobilier : à l'Ouest les taux bas règnent en maîtres


Les candidats à l'achat immobilier le savent, en matière de taux d'emprunt toutes les régions ne se valent pas. Afin de venir en aide aux plus indécis, Cafpi publie chaque mois une Météo des taux au sein de laquelle il porte un coup de projecteur sur les disparités régionales. En ce mois de juin 2014 et pour le deuxième mois consécutif, le courtier en ligne met ainsi à l'honneur la région des Pays de la Loire.

Taux de crédit : l'Ouest domine sur tous les fronts

Si la Météo des taux de ce mois de juin met l'accent sur l'attractivité de ces derniers en précisant qu'il "faut remonter très loin en arrière pour retrouver des prêts immobiliers aussi bon marché", force est toutefois de constater que les candidats au crédit ne sont pas tous logés à la même enseigne, loin s'en faut. A en croire le courtier, c'est désormais dans l'Ouest de la France qu'il convient de porter son regard si l'on souhaite devenir un emprunteur averti puisque "une nouvelle fois, les taux les plus attractifs ont été obtenus dans la région Pays de la Loire".

Concrètement, les particuliers souhaitant y souscrire un prêt immobilier auront de grandes chances d'obtenir un taux d'intérêt plus attractif qu'ailleurs, et ce, quelle que soit la durée du crédit contracté. Pour le courtier, les Pays de la Loire réalisent en effet "un sans-faute sur toutes les durées" en proposant des taux s'établissant à 1,93% sur 10 ans, 2,30% sur 15 ans, 2,62% sur 20 ans ou encore 2,87% sur 25 ans (hors assurance de crédit).

Dans quelles régions trouve-t-on les taux les plus hauts ?

A titre de comparaison, le courtier note que sur l'Ile de la Réunion (incluse il y a déjà quelques mois au sein de ce classement) les emprunts sur 10, 15 et 20 ans se négocient respectivement au taux de 2,40%, 2,85% et 3,15%. Quant aux prêts immobiliers souscrits sur 25 ans, la palme revient à l'Auvergne qui ne ménage pas ses emprunteurs en leur proposant un taux de 3,55%.

Prêt immobilier : les disparités régionales se réduisent

Si les Pays de la Loire ne semblent guère avoir de concurrents directs, le courtier constate toutefois que, contrairement aux mois précédents, le fossé ne se creuse plus outre mesure entre les régions. Alors que l'écart entre le taux le plus bas et le plus élevé se stabilise sur 15 et 20 ans (à 0,55% et 0,53%), il se réduit même de façon notable en ce qui concerne les prêts sur 25 ans (l'écart de taux passant de 0,93% à 0,68%).

VOS REACTIONS