logoACI

La baisse des taux touche-t-elle à sa fin ?

05 Juin 2013

La baisse des taux touche-t-elle à sa fin ?


Le mouvement baissier que connaissent actuellement les taux de prêt immobilier est-il sur le point de tirer sa révérence ? Si rien ne semble encore acté, une récente remontée de l'OAT 10 ans pourrait toutefois venir accréditer un tel scénario.

Est-il désormais temps pour les candidats à l'achat de passer à l'acte ? Voici une question que beaucoup se pose et si les plus patients ne cessent de se réjouir en écoutant les professionnels du secteur annoncer, mois après mois, de nouvelles baisses de taux, l'heure pourrait être arrivée pour eux de laisser leur attentisme de côté et de concrétiser enfin leur projet d'acquisition. En effet, alors que le recul des taux de crédit observé jusque-là s'appuie à la fois sur la vive concurrence que se livrent les banques et sur les conditions de refinancement avantageuses dont elles ont pu profiter, ce dernier point pourrait bien ne plus peser dans la balance.

S'établissant encore il y a peu à un niveau extrêmement bas, l'OAT 10 ans semble aujourd'hui devoir entamer sa lente remontée. S'il ne parlera sans doute pas à tous, l'OAT 10 ans n'en reste pas moins un facteur déterminant dans l'évolution des taux d'emprunt. C'est en effet sur ce taux que les établissements bancaires se basent pour fixer les taux de prêt immobilier qu'ils appliqueront aux particuliers. Or, si depuis le 3 avril 2013, l'OAT s'est maintenu sous la barre des 2% (avec un plus bas enregistré le 2 mai à 1,67%), ce seuil a de nouveau été franchi le 28 mai dernier (s'établissant mardi 4 juin à 2,09%).

Dans ce contexte et si l'OAT devait poursuivre sur cette lancée, les banques pourraient dès lors tirer un trait sur d'éventuelles baisses de taux à venir voire même opter pour une revalorisation de leurs barèmes. Une perspective qui devrait inciter encore un peu plus d'emprunteurs à procéder au rachat de leur crédit afin de profiter, tant qu'il est encore temps, de taux au plus bas.

A titre d'information, le dernier baromètre publié par l'Observatoire Crédit Logement fait état d'un taux moyen de prêt immobilier passé au cours du mois de mai sous le seuil symbolique des 3% (2,97%).

VOS REACTIONS