logoACI

L'assurance scolaire, comment ça marche ?

28 Aout 2014

L'assurance scolaire, comment ça marche ?


A quelques jours de la rentrée scolaire, bon nombre de parents s'interrogent sans doute sur la façon dont leurs chères petites têtes blondes seront assurés tout au long de l'année. Accidents, chute, dommages matériels, cette vidéo expliquant en détail le fonctionnement d'une assurance scolaire est faite pour eux.

Assurance scolaire : protéger ses enfants est une nécessité

Parce qu'un enfant à besoin n'est pas toujours pleinement conscient des risques qu'il encoure ou qu'il pourrait faire peser sur ses camarades, mieux vaut le doter d'une bonne assurance à même de couvrir les nombreux aléas (quelle que soit leur importance) qui pourraient le guetter au cours de sa scolarité. Chute, lunettes cassées, détérioration de matériel, vol, voici quelques uns des risques couverts par une assurance scolaire et ce, que la responsabilité de l'enfant soit ou non engagée.

Comment l'assurance scolaire sécurise votre enfant ?

Concrètement, l'assurance scolaire dispose de deux garanties bien spécifiques : la garantie responsabilité civile et la garantie individuelle corporelle. Si la première intervient lorsque la responsabilité de l'enfant est clairement engagée (vitre cassée, dommage causé à l'un de ses camarades, etc.), la seconde entre en jeu lorsqu'aucune responsabilité ne peut être déterminée (enfant chutant tout seul par exemple).

Parce qu'une journée d'enfant est chargée et ne se limite pas à sa seule présence au sein de l'école, les professionnels de l'assurance proposent généralement aux parents de souscrire une garantie supplémentaire appelée assurance extra-scolaire. Celle-ci ne se contentera pas de couvrir l'enfant face aux risques qu'il peut encourir lors de la pratique de ses nombreuses activités mais interviendra quel que soit le lieu et le moment (le soir, à la maison, en vacances, etc.).

Enfin, s'il convient de souligner que la souscription de telles assurances n'est en rien obligatoire, celles-ci se révéleront toutefois rapidement indispensable pour que l'enfant puisse vivre pleinement sa scolarité.

VOS REACTIONS