logoACI

Euribor : un taux négatif de bon augure pour le prêt immobilier

Hier à : 16:16

Euribor : un taux négatif de bon augure pour le prêt immobilier


Pour la première fois de son histoire, le taux de prêt interbancaire appelé Euribor s'est établi sous la barre des 0%. Reste à savoir si un taux négatif pourrait impacter les taux de prêt immobilier.

Taux de prêt et marché financier intimement liés

La baisse des taux d'emprunt ne cesse d'occuper le devant de la scène, confirmant mois après mois une pérennité dont certains ont un temps pu douter. Une situation que l'on doit évidemment à la concurrence farouche que se livrent les banques pour s'attirer de nouveaux clients mais également à un contexte particulièrement favorable sur le front des marchés financiers. Or, si l'on s'en réfère à l'évolution récente de certains taux financiers, les conditions d'emprunt exceptionnelles dont bénéficient actuellement les ménages pourraient avoir encore de belles heures devant elles.

Euribor : un taux historique en-dessous de 0%

En début de semaine, l'Euribor 3 mois s'est en effet établi à un niveau négatif (-0,001%) et ce, pour la première fois de son histoire. L'emprunteur lambda ne portera sans doute aucune attention à cette information et pourtant, celle-ci pourrait bien lui être profitable. Considéré comme l'un des principaux taux interbancaires (taux auxquels les banques de la zone Euro se prêtent de l'argent entre elles), l'Euribor influence en effet de façon indirecte les taux que les établissements appliquent aux crédits immobiliers qu'ils distribuent et plus particulièrement ceux en vigueur pour les prêts à taux variable. Si le niveau de l'Euribor devait se maintenir (voire pourquoi pas fléchir pendant quelques temps encore), les candidats à l'emprunt seraient donc en droit de s'attendre à de nouvelles baisses de taux au cours des semaines à venir.

Prêt immobilier : pas de dégringolade des taux à attendre

Il convient néanmoins de relativiser l'impact d'un Euribor négatif sur les taux d'intérêts proposés aux particuliers. En effet, lorsqu'un établissement accorde un prêt immobilier à taux variable, il se réserve généralement une marge oscillant entre 1 et 1,5% (marge fixée contractuellement). N'en déplaise aux plus optimistes, pour que le taux variable d'un emprunt puisse flirter avec la barre fatidique des 0%, il faudrait donc que celui de l'Euribor avoisine les -1,5%, soit un niveau largement inférieur au taux qu'il affiche actuellement.

VOS REACTIONS