logoACI

Comment s'assurer de la fiabilité de ses locataires ?

05 Aout 2014

Comment s'assurer de la fiabilité de ses locataires ?


Que vous souhaitiez investir dans un bien immobilier locatif pour vous constituer un patrimoine ou que vous envisagiez de mettre un logement sur le marché de la location pour vous assurer une rentrée d'argent supplémentaire, vous serez rapidement confronté à la même problématique : comment vous assurer de la fiabilité des locataires qui occuperont votre bien ? Une question à laquelle la vidéo ci-dessous apportera de nombreux éléments de réponse.

Location : comment choisir le bon locataire ?

Louer un appartement ou une maison ne s'improvise pas et le statut de bailleur propriétaire s'apparenterait presque à une profession en tant que telle. En effet, nombreuses sont les impératifs que le bailleur devra respecter s'il souhaite louer son logement dans les meilleures conditions possibles. Or, la réussite d'une location tient avant tout au choix du locataire et de sa capacité à s'acquitter du loyer demandé.

Des documents à ne pas négliger

Le propriétaire bailleur dispose de différents moyens pour opérer un choix judicieux entre les nombreux locataires potentiels qui ne manqueront pas de frapper à sa porte. Si rencontrer personnellement les candidats (en effectuant lui-même les visites de son logement) relève du bon sens, le propriétaire appuiera son choix sur les documents que les locataires lui transmettront. Aux indispensables pièce d'identité, contrat de travail et bulletins de salaires pourront venir s'ajouter l'avis d'imposition ou encore les dernière quittances de loyer. Attention toutefois à ne pas en faire trop, carte de sécurité sociale et relevés bancaires ne pouvant légalement être exigés.

Assurer le règlement de ses loyers

Si les documents fournis ne suffisent pas à le rassurer sur la capacité du locataire à verser régulièrement son loyer, le propriétaire pourra se tourner vers une assurance loyers impayés (également appelée Garantie des Risques Locatifs). Si celle-ci devrait à termes s'effacer devant la GUL (Garantie Universelle des Loyers dont l'entrée en vigueur est prévue pour 2016), elle représente pour l'heure un atout non négligeable pour le bailleur en lui garantissant le règlement de ses loyers et en couvrant le logement contre d'éventuelles dégradations.

VOS REACTIONS