logoACI

Colocation : comment bien s'assurer ?

29 Septembre 2014

Colocation : comment bien s'assurer ?


Trouver un logement à louer lorsque l'on dispose d'un budget serré n'est pas toujours chose aisée. Autrefois réservée aux étudiants, la colocation est un mode de vie qui tend aujourd'hui à se démocratiser, attirant désormais de nombreuses catégories de locataires. Si elle s'affiche comme relativement économique, la vie à plusieurs impose toutefois certaines règles qu'il convient de respecter pour pouvoir l'aborder en toute sérénité. Cette vidéo aborde les points essentiels à prendre en considération lorsque l'on souhaite vivre en colocation, notamment en matière d'assurance.

Colocation : l'importance du bail

Eviter les affres de la solitude, réduire les coûts inhérents au logement, nombreuses sont les raisons qui peuvent éventuellement vous inciter à opter pour une colocation. Quelles que soient vos motivations, sachez que la souscription de diverses assurances restera un passage indispensable à votre nouveau mode de vie. Avant d'engager des démarches auprès de votre assurance, le propriétaire de votre logement devra préalablement avoir rédigé un bail de colocation au sein duquel chaque colocataire devra être nommé. C'est grâce à ce bail que vous pourrez ensuite vous assurer.

L'assurance multirisques habitation

La législation impose à chaque locataire la souscription d'une assurance multirisques habitation. Destinée à couvrir le propriétaire face aux divers risques locatifs (dégradation, incendie, dégât des eaux, etc.), celle-ci devra lui être transmise au moment de la remise des clés. Bien qu'une seule et unique assurance multirisques habitation s'avère suffisante pour sécuriser le propriétaire, les colocataires pourront faire le choix de souscrire leur contrat d'assurance individuellement ou opter pour un contrat groupé. Si cette seconde option est retenue, le contrat devra toutefois expressément mentionner chacun des colocataires. Il s'agit là d'une précision d'importance qui devra être mise à jour si besoin est (arrivée d'un nouveau locataire par exemple) puisqu'un sinistre provoqué par un colocataire non déclaré peut entraîner la révocation du bail.

L'assurance responsabilité civile

Outre l'assurance habitation, la souscription d'une assurance responsabilité civile est également vivement recommandée. Celle-ci vous couvrira en effet contre les éventuels dommages que vous pourriez occasionner à un tiers, une garantie non négligeable lorsque l'on choisit de vivre en communauté.

VOS REACTIONS